La simulation de gestion de projet : SIMULTRAIN, PRENDO et les serious games

23 octobre 2009 par gestiondeprojet.com Laisser une réponse »

HDDL’enseignement et l’apprentissage passent de moins en moins par des « cours magistraux » et la lecture de livres. C’est également vrai pour la gestion de projet, domaine particulièrement rebutant à présenter sous ses formes théoriques.
Les simulateurs de management de projet sont donc une façon concrète et ludique de s’initier à la gestion de projet.

Selon l’AFITEP :
Les simulateurs permettent de tester les machines et/ou protocoles d’utilisation dans de nombreux secteurs d’activité (automobile, aviation, bâtiment,…). Les simulateurs de projets proposent d’éprouver dans des conditions proches de la réalité les outils, méthodes et comportements sur lesquels s’appuie le management de projet.

Pour cela, plusieurs éditeurs de logiciels et organismes de formations proposent leur solutions. Parmi celles-ci, on trouve SIMULTRAIN :
SIMULTRAIN est un simulateur de formation en Management de Projet. Il permet à l’apprenant d’être confronté, en quelques heures seulement, aux situations et aux problèmes que l’on rencontre dans chaque projet. Grâce à SIMULTRAIN, les apprenants voient immédiatement les conséquences de leurs décisions et peuvent suivre l’évolution du projet en termes de coûts, de délais, de qualité, mais aussi au niveau humain.

On trouve également des scénarios et des outils également adaptés aux projets informatiques :

Inxéoz, SSII spécialisée dans la planification et le management de projets et Prendo, éditeur de logiciels de simulations (ou « serious games ») pour la formation professionnelle, dans les domaines de gestion de projet et de gestion du changement annoncent la signature d’un accord de partenariat commercial et technologique.
Inxéoz ajoute à son offre de management et de planification de projet toute la gamme de simulateurs de projet de Prendo. Celle-ci donne aux équipes participantes une opportunité de s’entrainer en utilisant une gamme d’outils et de techniques de gestion de projet incluant: l’analyse de risques et l’analyse des « stakeholders » (parties prenantes), l’évolution logique et l’analyse du chemin critique, la planification de projet, la budgétisation, le cash flow, l’affectation des ressources et aussi l’analyse de la valeur gagnée.

Extrait de l’article original sur itrmanager.com.

Ces nouveaux moyens d’apprentissages sont également appelés les « serious games ». Ils prolongent les simulations de « jeux d’entreprises » qui existent déjà depuis longtemps, en utilisant les technologies développées pour les jeux vidéos, jeux de rôles et d’aventures, qui mettent en scène des personnages et des situations dans un univers virtuel.

Publicité

4 commentaires

  1. This is my image that you have used from http://www.flickr.com/photos/enil/2799601867/in/set-72157606746177750/

    Please attribute, credit and link as per my profile rules and the rules of Flickr.com

    Thank you,

    Neil O’Halloran

  2. Florence dit :

    Fort intéressant…merci de partager une telle connaissance!

  3. info dit :

    L’auteur de limage qui illustre cet article est Enil, qui l’a mise à disposition sous licence CC.

  4. OLIFIRENKOFF dit :

    Bonjour,
    Bonjour,
    Consultant et formateur en management des organisations, j’utilise un simulateur de gestion de projet.
    Si vous êtes intéressés, vous pouvez visionner en ligne une démo dynamique de son fonctionnement à l’adresse suivante :
    http://www.olifirenkoff.fr/Simu-presentation/demoSimu.htm
    Cordialement
    Jean-Michel OLIFIRENKOFF
    j.michel@olifirenkoff.fr

Laisser un commentaire